[3 mois en Asie du Sud-Est] Le centre du Vietnam : Danang

28 au 29 avril 2019

Da Nang est la quatrième ville du Vietnam. A l’époque coloniale, les Français l’appelait Tourane. Nombreux sont les Européens qui la traversent pour rejoindre Hoi An mais peu sont ceux qui daignent s’y arrêter. C’est une destination prisée pour les touristes Asiatiques. Ces quelques semaines en Asie nous auraient-elles transformés ? Peut-être car nous apprécions vivement nos deux jours à Danang et aurions aimé y rester plus si le temps ne nous était pas compté…

Après une nuit de bus chaotique, nous posons nos bagages aux aurores dans une auberge de jeunesse ultra-moderne, The Vietnam Hostel, située juste en face du marché couvert (Cho Han). L’organisation est telle que nous avons l’impression d’avoir atterri à Vienne en Autriche que nous avions visité à l’hiver 2018… Spotless! Le café du rez-de-chaussée étant un peu trop classe, nous allons prendre notre petit-déjeuner au coin de la rue, sur le fameux mobilier bas en plastique.

Nous louons ensuite un puissant scooter et cap sur le Hai Van Pass, le Col des Nuages, un nom qui nous laisse songeurs… Nous serpentons une vingtaine de kilomètres sur la route nationale 1A (anciennement Route Mandarine) pour rejoindre, après moult pauses photos, le sommet culminant à presque 500 mètres. Point logiquement stratégique, nous retrouvons les ruines d’un ancien poste de surveillance. Les nuages sont solidement accrochés au sommet et nous redescendons lentement retrouver notre soleil brûlant tout en profitant de la vue imprenable sur la baie. Avant la création d’un tunnel en 2005, c’était le seul passage entre le nord et le sud.

Après un bon repas dans notre restaurant végé préféré, Nhà Hàng Chay Ngọc Chi, nous prenons la direction de la péninsule de Son Tra, une réserve naturelle avec une faune et une flore abondantes. Nous y allons principalement pour la pagode de Linh Ung célèbre pour sa statue de Bouddha de 67 mètres de haut, la plus haute du Vietnam ! Les bonsaïs taillés à la perfection donnent un sentiment de sérénité et malgré le monde, nous ne nous sentons pas oppressés. La vue panoramique sur la baie et la ville vaut le détour… Les longues plages de sable idylliques bordées de palmiers et d’une pelouse verdoyante donnent un air de Miami. Les hôtels luxueux ne sont pas en reste. Forbes a d’ailleurs fait figurer la plage Mỹ Khê dans le top 6 des plus belles plages du monde !

Tout en prenant le temps de profiter, nous ne chômons pas et décidons d’aller visiter les montagnes de marbre situées à 12 kilomètres au sud de Danang. Il s’agit de cinq collines faites de marbre et de calcaire représentant les cinq éléments constituant l’univers : l’eau, le feu, le bois, le métal et la terre.

Une vieille dame nous propose de garer notre scooter devant son magasin de pierres semi-précieuses, bijoux et sculptures en tout genre. Nous sentons l’arnaque à plein nez mais n’avons pas de solutions plus satisfaisantes. Cela engendrera de longues négociations avant de repartir mais franchement, rien dans son magasin ne nous faisait envie !

Nous nous baladons au milieu des grottes et pagodes sur la montagne Thuy Son (= eau) alors que le soleil baisse. Ouf, car n’oublions pas que nous sommes sur une colline et que ça grimpe ! Bien sûr, nous n’avons pas pris l’ascenseur…

La nuit est tombée et après une bonne douche, nous partons nous promener le long des quais. Le pont du Dragon, long de 666 mètres, nous appelle. Nous nous agglutinons avec des centaines de personnes sous la gueule du dragon. La marchande de crêpes à la noix de coco rappée fait mon bonheur. 21h : ROOOAAARR ! Le dragon crache de grandes flammes. Les enfants sont émerveillés et sans vous mentir, nous sommes aussi amusés. Puis le feu fait place à l’eau. Tout le monde rigole. On range l’appareil photo pour ne pas qu’il se noie. Le spectacle terminé, nous nous frayons un chemin jusqu’au marché nocturne et ses concerts, point d’orge d’une journée formidable !

Pour les influenceurs, il ne faut pas rater l’excursion à Bana Hills, ancienne station touristique française située à 25km au sud-ouest de Danang et perchée à 1500 mètres d’altitude. C’est aujourd’hui un parc de loisirs. Nous hésitons car cela semble être un mélange hasardeux de kitch et de chic, et c’est relativement cher… Nous passons notre tour. Tant pis pour la fameuse photo sur le pont soutenu par de grandes mains en pierre !

6 réponses sur “[3 mois en Asie du Sud-Est] Le centre du Vietnam : Danang”

  1. Salut les jeunes,
    Ça fait du bien un beau petit voyage en ces temps de confinement .
    Prenez bien soin de vous.
    Je vous embrasse (par messagerie on peut 😄)

    1. Hello Annick ! Et oui, on essaye de rattraper notre retard pendant le confinement 🙂 Cela nous permet de nous remémorer de beaux souvenirs ! On espère que tu vas bien et on t’embrasse de loin !

    2. Formidable et je n ose pas dire vive le confinement car vous prolongez enfin notre voyage ; je suis ravie de partir en images…………je ne me suis pas hasardée à l anglais par paresse, j ai trop de choses à faire, mais j essaierai demain. Prenez soin de vous et sortez dans le périmètre autorisé, pas besoin de moto mais certainement des noms poétiques à découvrir.

  2. On vient de voyager un petit moment grâce à vous, merci les voyageurs de nous raconter vos aventures … Cela nous change du quotidien en cette période de confinement ! A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *