[Série Parcs Nationaux Américains] #5 Capitol Reef National Park (+ Grand Staircase-Escalante National Monument)

On continue notre route sur la belle Utah’s Scenic Byway 12. Nous hésitons à nous engager sur des pistes qui nous mèneraient vers des canyons à couper le souffle (Peek-A-Boo, Spooky, Zebra…) mais les informations reçues à l’office de tourisme nous laissent perplexe quant à notre budget pneus. Tant pis pour les canyons, notre passage au Grand Staircase-Escalante National Monument se résumera à la belle cascade Lower Calf Creek (balade d’une dizaine de kilomètres aller-retour dans le sable) et aux paysages observés depuis la route, qui serpente parfois à plus de 3000 mètres d’altitudes ! Attention au bétail en liberté…

Arrivée au parc national de Capitol Reef ! Fiche technique :

Lieu
Utah, Etats-Unis

Superficie
979 km2  

Secteur(s) visité(s)
Comme souvent, toutes les routes goudronnées et (presque) tous les points de vue. En rouge ici  sur la carte. 

Combien de temps et quand ?
Deux jours fin septembre

Pourquoi ?
C’est vrai que ce n’est pas le parc le plus connu, peut-être même qu’on n’en avait jamais entendu parler avant d’arriver dans l’Utah mais on est bien contents d’y avoir fait étape quelques jours.

Météo
Temps au beau fixe !

Activités :
– Balade au bord de la rivière Fremont
– Cueillette de pommes au milieu des biches et des cerfs dans les vergers de Fruita.
– Visite d’anciens bâtiments mormons : l’ancienne école et la ferme des Gifford où l’on peut déguster de bonnes glaces faites maison 🙂
Farniente : sieste, yoga, cuisine, lecture sur une belle pelouse à l’ombre d’arbres centenaires
Randonnée : Grand Wash & Cassidy Arch (13,7km) : on évolue au fond d’un canyon tortueux creusé par l’eau et puis ça monte, ça monte et le soleil tape jusqu’à l’arche Cassidy. J’ai honteusement abandonné avant la fin pour rentrer retrouver Cheezy et une bière tiède.

Ce que l’on a moins aimé
Une dispute ! Et oui, ça arrive même aux meilleurs… Quelle frustration de ne pas pouvoir changer de pièce en claquant la porte ! 😉

Ce que l’on a préféré
– Le contraste saisissant entre Fruita, oasis de verdure, et le reste, désertique.
– Nos premiers pétroglyphes, dessins gravés dans la roche et attribués au peuple Fremont qui vécurent dans la région entre les années 600 et 1300.

Le coin des anecdotes
Fruita, le cœur du parc, existe grâce à quelques familles mormones qui se sont installées au bord de la rivière à la fin du 19ème siècle. Les derniers résidents ont quitté les lieux en 1969. Aujourd’hui, les vergers comptent environ 3000 arbres : cerisiers, pommiers, pruniers, noyers, abricotiers, poiriers, pêchers… Des échelles et des cueilles-fruits sont à disposition, ainsi qu’une balance et une caisse pour déposer l’argent dû ! Hmm, on a fait de bonnes compotes.

L’arche Cassidy tire son nom du Butch Cassidy. Ça vous dit quelque chose les fanas de westerns ? C’est le célèbre pilleur de banques et de trains qui a toujours réussit à échapper aux poursuites menées contre lui !

La question de fin d’article ! 
Pétroglyphe / hiéroglyphe, deux mots pour la même chose ? Développez votre réponse si le cœur vous en dit 🙂
a. Oui
b. Non

Quelques photos :

La réponse à la question de l’article précédent.
Bravo à Stéphane pour sa réponse super créative et pleine de (bon) sens qui nous a bien fait rire !

Quel type de pâtes avons-nous le plus consommé ? Pourquoi ?
a. Penne
b. Coquillettes
c. Spaghettis 

Aliment indispensable de tout bon sportif, de toute personne légèrement paresseuse, avec un budget serré, une réserve de gaz limitée ou d’une unique casserole de taille moyenne… Nous avons opté pour les coquillettes ! Ça cuit vite, c’est pas cher et ça va avec tout.

2 réponses sur “[Série Parcs Nationaux Américains] #5 Capitol Reef National Park (+ Grand Staircase-Escalante National Monument)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.