[3 mois en Asie du Sud-Est] Pai, Thaïlande

6 au 8 mars 2019

Conseil n°1 : si vous avez le mal des transports, munissez-vous de sacs pour le trajet aller-retour Chiang Mai-Pai.

Conseil n°2 : louez un scooter pour au moins 24h et allez explorer les alentours de Pai : les communautés rurales et leurs beaux jardins (d’ailleurs vous savez où poussent les cacahuètes ?!), le canyon, une faille active qui a déchiré le sol de façon spectaculaire lors des derniers séismes, les passerelles en bambou construites pour permettre aux moines bouddhistes de se rendre du monastère au village pendant la saison des pluies (début des travaux le 22 avril 2016 pour mon anniversaire, fin des travaux le 17 juillet pour ma fête !), les cascades (malheureusement à sec en ce moment), un pont historique construit par les Japonais pendant la Seconde Guerre Mondiale, les points de vue… Qu’est-ce que c’est agréable de sentir le vent souffler dans nos cheveux aussi sticky que le sticky rice !

Conseil n°3 : si vous voulez un peu de quiétude, ne choisissez pas un hébergement en plein centre. Beaucoup de jeunes occidentaux sont là pour faire la fête avant de tenter d’atténuer leurs excès sur le tapis de yoga. (L’impression d’avoir 50 ans après avoir écrit cette phrase est bien réelle…). Il y en a pas mal qui restent à Pai longtemps, enchaînant petits jobs ou bénévolats et qui vont faire le tour du poteau pour se procurer un nouveau visa. Bref, on logeait à 15 petites minutes de marche du centre et c’était parfait.

Conseil n°4 : pour passer incognito, promenez-vous pieds-nus (et presque nus), faites-vous des dreads et des tatouages mais ne promenez pas Marie-Jeanne ! Il y a de nombreux barrages routiers et les policiers vérifient bien les scooters, poches, sacs, etc. Tout sauf le permis international ou permis tout court qu’on n’avait évidemmenr pas sur nous. Ouf.

Conseil n°5 : réservez votre bus à l’avance car même si l’on n’est pas en haute saison, on a dû prendre le bus de 12h alors qu’on avait prévu de partir avec celui de 9h. Pas très grave pour nous, mais pour ceux en vacances de courte durée, c’est plus embêtant.

Sinon, côté nourriture, on devait avoir le mal du pays car on s’est fait plaisir avec une pizza (obligés en même temps à Pai… pizza pizza pie) et un burger ! Le tout végétarien… Ne criez pas victoire trop tôt en pensant que vous pourrez nous servir de la bonne viande à notre retour 😉

On a longuement hésité à continuer la route vers Mae Hong Son à 3h de Pai mais l’intérêt du village se situe visiblement dans l’héritage birman et son éloignement. Étant donné que l’on se dirige vers le Myanmar (nouveau nom de la Birmanie), on a décidé de tirer un trait sur Mae Hong Son même si les grottes alentours avaient l’air chouette.

Pour les afficionados de deux-roues, il y a moyen de se faire bien plaisir en louant une moto dans cette partie du pays.

Une réponse sur “[3 mois en Asie du Sud-Est] Pai, Thaïlande”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.